vendredi 14 juillet 2017 à 14h

Le Front Social 35 monte à Paris !

Le Front Social 35 organise un covoiturage de militant-e-s pour être présents à la manifestation à Paris le 14 juillet. Les militant-e-s parisien-nes présent-e-s lors des rencontres Front Social à la ZAD se sont dit honoré-e-s.


Pénicaud et Macro l'escro sont sur un radeau , Phillipe la Flip est au gouvernail.


Le triste trio prétend détricoter le droit du travail, réduire encore les rares droits, affaiblir la mince protection dont bénéficient les salarié-e-s de ce pays.

"Pénicaud et Macro l'escro sont sur un radeau, Phillipe la Flip est au gouvernail."

Ce triste trio s'emploie à réduire encore nos droits et à affaiblir la mince protection dont bénéficient encore les salarié-e-s, les chôm-eur-euse-s et les retraité-e-s de ce pays. La prise en compte de la pénibilité du travail est déniée. Les risques chimiques, la manutention de charges lourdes, les vibrations mécaniques, les positions de travail pénibles ne seront plus retenus dans son évaluation. Des réductions d'impôts pour les plus riches se feront encore une fois sur le dos de la majorité qui devra encaisser une hausse de la CSG (Contribution Sociale Généralisée) et une baisse de l'allocation logement. Et tout cela dans un simulacre de "négociation" entre les partenaires sociaux et le gouvernement.

Entre les soirées à Las Vegas à 380 000 euros (merci Pénicaud !) et les avions Rafales à 100 millions d'euros (merci Dassault !), la France dispose des moyens et des infrastructures pour une politique sociale inventive et généreuse. Les refrains sur la crise bancaire et le déficit budgétaire sont des comptines pour endormir les électrices et les électeurs. A leur réveil, leurs acquis sociaux auront fondu et nous devrons cotiser plus longtemps pour moins de retraite (donc nous irons nous faire dépouiller par des assurances vieillesses privées). Bref, nous pourrons enfin « travailler plus pour ne pas gagner plus ».

Ce 14 juillet, le fameux "déficit budgétaire" se creusera de quelques millions d'euros de plus pour accueillir en grandes pompes le président misogyne et raciste des États-Unis : Mr. Donald Trump. La prise de la Bastille, une victoire populaire sur l'oppression, sera célébrée par une grand-messe militaro-industrielle sur les Champs-Élysées.

Le Front Social 35 se rendra donc à Paris le 14 juillet ! Pour les camarades ne pouvant et/ou ne souhaitant pas se rendre à Paris, des opérations de diffusion (tractage, collage) sont prévues à Rennes, pour des covoiturages vers Paris et l'organisation de l'événement : contactez-nous !
pourunexfrontsocialrexennais@protoexnmail.com

Egalement en Bretagne, un rassemblement est prévu le 14 à 10h00 à Brest, Place de la Liberté