jeudi 16 novembre 2017 à 14h

Atelier déconstruction sémantique

Jeudi 16 Novembre

Atelier de déconstruction sémantique

Sur inscription : fji.keexureskemm@gmaexil.com

RDV à 14 h Sur le Campus de Beaulieu (IUT Carrières sociales, salle Simone de Beauvoir)

« Jeunes publics éloignés, défavorisés, précaires, jeunes ayant moins d'opportunités, issus de la diversité, des quartiers prioritaires »...

Mais qui sont donc ces personnes caractérisées sans nuance, par leur âge, leur origine, leur lieu d'habitation, leur statut social ? Et qui crée ces catégories ? A quelle fin et ne gomment-ils pas des rapports de dominations plus profond ?

Cet atelier de déconstruction sémantique a pour objet de révéler, analyser et déconstruire les représentations véhiculées par ces termes qui qualifient les individus dans les discours des médias et des politiques publiques. On essaiera de comprendre en quoi les termes assoient des rapports de domination, et cela en croisant les grilles de lecture au sein d'un groupe mixte : professionnel.les ou non, jeunes ou non, élu.es ou non, issu.es du monde institutionnel ou de la recherche ou non !

Restitution de l'atelier de déconstruction sémantique à la Maison de Quartier Villejean à partir de 19 h, suivi d'une Conférence gesticulée intitulée : « Les Marges de l'Universel » d'Aurélia Décordé Gonzalez, membre de l'association DéCONSTRUIRE.

Source : http://www.cridev.org/