samedi 18 novembre 2017 à 15h30

Rassemblement pour un accès égal et solidaire à la santé pour toutes !

En Ille-et-Vilaine, scandale autour du dépistage du cancer du col de l'utérus

Le cancer du col de l'utérus tue chaque année 1100 femmes en France*.

Le dépistage par frottis de ce cancer a fait ses preuves. Un dépistage efficient éviterait le développement de 90% des cancers.

En Ille-et-Vilaine, on constate pourtant une diminution de 10 % de la participation au dépistage entre 2008 et 2017.

Pourquoi ? Parce que, 40 % des femmes concernées par ce dépistage en France n'y ont pas réellement accès, notamment pour des raisons socio-économiques.

Le Laboratoire d'analyse médicale Atalante Pathologie a le quasi-monopole de l'analyse des frottis cervico-utérins (FCU) en Ille-et-Vilaine. Depuis le 1er février 2017, il a décidé de majorer de près de 50% de la tarification de cet acte. Une hausse non-remboursée par la Sécurité Sociale ! Atalante facture désormais 23 € l'analyse des frottis cervico-utérins, alors que le tarif pris en charge est de 15.40 €, soit un reste à charge pour chaque femme de 6,60€.

À raison de 90 000 frottis par an (soit la quasi totalité des frottis d'Ille-et-Vilaine), les femmes auront payé dans l'année plus de 540 000 € de dépassements d'honoraires au laboratoire Atalante. Combien de temps supporterons-nous cette injustice qui pèse sur les femmes, dans l'indifférence générale ?

Depuis dix mois, le collectif féministe l'Utéruse a engagé une bataille locale contre la hausse de la facturation du frottis cervico-utérin. Il se mobilise à nouveau pour défendre le droit à un accès égal et solidaire à la santé pour toutes les femmes!

le 18 novembre 2017 à 15h30 place la mairie à Rennes.

Nous déposerons fleurs et bougies en mémoire de l'utérus inconnu.

Et montrerons aux responsables de cette situation notre détermination

luteruexse@riseup.neext

https://luteruse.noblogs.org

*source: Institut National Contre le Cancer